La Pleine Lune de Rosine

Mis à jour : 6 mars 2019


Pleine lune en Vierge, 12 mars 2017, 15h54 heure de Paris

Avec le Soleil en Poissons opposé à la Lune en Vierge, nous voici face à l’un des gros défis de notre société : comment allons-nous trouver dans notre emploi du temps des moments privilégiés pour rêver, entrer dans le silence de la méditation, plonger dans la poésie de la contemplation, ou communier dans la danse ou le chant ?

Dernier signe du zodiaque, témoin des fins et des mutations, le Poissons marque l’étape de ressourcement dans l’intériorité et l’universel (l’art, le divin), avant l’étincelle du renouveau. Ici, il est question de contenir le trop-plein du quotidien, les soucis, les mille-et-une-choses qui nous happent et nous fragmentent, pour revenir à l’être et s’unifier autour de ce qui donne sens à notre vie. Car nous nous préparons à un nouveau cycle annuel, libres du poids de nos échecs passés. C’est un temps propice à la vacuité, au suspens, pour accueillir le neuf et, simultanément, un temps que demande un acte de foi pour rencontrer l’éternel recommencement du cycle. Facile quand on a l’esprit tranquille mais, avec le scrupuleux Saturne contrecarrant Mercure aux pieds ailés, le mental peut rester bloqué sur quelques illusions brisées… Une décision tarde peut- être à se prendre pour passer à plus de zénitude mentale, ou encore s’agirait-il d’appliquer plus de discipline et/ou consacrer plus de temps à concevoir avant d’énoncer ?

Avec la Lune en Vierge, il est question de prendre la mesure et de ‘digérer’ (ou pas) les mutations du monde et de notre situation (Poissons), d’autant que le trigone de Pluton donne de la puissance à notre capacité à imaginer des méthodes.

Avec Neptune, Soleil, Chiron, Pallas et Mercure en Poissons, ainsi que les nœuds lunaires, l’éclairage pratico-pratique de la Lune en Vierge pousse à s’ajuster aux petites et grandes mutations qu’impliquent le passage de l’Equinoxe d’une part, et, d’autre part, les répercussions de plus en plus visibles (même si ‘virtuelles’) du cycle des carrés Uranus-Pluton, dont le dernier eut lieu en 2015.

Avec l’Equinoxe, ce sont de nouvelles énergies créatrices qui affluent : Comment bien les accueillir et préparer l’espace intérieur pour les engranger – d’où le fameux « nettoyage de printemps » ? Comment les mettre à profit et pour quels projets ?...

Quant aux aspects Uranus-Pluton, ils ont marqué, entre autres bien sûr, une multiplication des applications du virtuel dans nos vies privées et professionnelles, et une bascule du pouvoir au plan géo-politique. Ces deux planètes étant maintenant touchées par Jupiter (4 et 30 mars), nous sommes de plus en plus confrontés aux questions juridiques, morales et éthiques inhérentes à l’exploitation de ces outils virtuels. Pareillement les questions d’éthique ou de manque d’intégrité chez les représentants du pouvoir surgissent de tous les côtés… (Jupiter déclenchera à nouveau ces aspects en août-septembre 2017, mais nous pourrons espérer à cet égard un impact bénéfique de Saturne à Uranus en automne.)

Quelles mesures prendre ? C’est Uranus, la planète de l’éveil, qui fait l’aspect le plus serré à cette Pleine Lune en Vierge, m’évoquant la parabole des Vierges sages qui restent éveillées. Allons-nous nous réveiller ? Est-ce que nous somnolons ? ... Il est possible qu’un état de léthargie soit une préparation. Il est possible aussi qu’un rythme toujours plus accéléré induise une transe qui nous endort. Ce rythme accéléré semble incompatible avec la vie intérieure, la pleine présence. Or comment se diriger et diriger les nouvelles énergies à venir si nous ne sommes pas en contact avec notre intériorité ? Un petit coup de pouce de Venus, rétrogradant en Bélier, nous attire sur les traces de ce qui a vraiment de la valeur pour nous. Dis-moi, Vénus….

Méditation sur un changement de saison...

Qu’est ce qui favorise l’éclosion du printemps en moi, en nous ? Cela peut être une lecture, une rencontre, une reliance. Le renouveau peut se faire aussi à la faveur d’un moment où l’on s’émerveille... Ou encore, chaque jour, la grâce d’un petit bonheur va nourrir le printemps en nous. Nous allons vivre le renouveau du printemps si nous sommes attentifs aux signes du Vivant. Tels un baromètre, ils reflètent notre harmonie avec notre essence, et pointent les ajustements nécessaires pour demeurer dans cette harmonie...

Bon printemps à vous

Rosine Fievet


#lunalouve #astrologie #lunaison

YUSKA OYATE

Majamet - St Peyronis

82160 LACAPELLE LIVRON

Association Loi 1901

n° W262001580

Préfecture du Tarn & Garonne

© lunalouve - yuska oyate 2009