La Pleine Lune de Rosine

Mis à jour : 6 mars 2019


Pleine Lune en Capricorne : dimanche 9 juillet 2017, à 6h06


La Pleine Lune révèle ce qui a germé dans l’obscurité de la Nouvelle Lune en Cancer, le 24 juin dernier. Carré à Chiron, cette Nouvelle Lune portait la possibilité de faire émerger des souvenirs lointains, de l’enfance ou d’ailleurs, afin d’opérer une guérison des mémoires enfouies. Lorsqu’arrive la Pleine Lune, c’est le moment de faire le point sur ce que nous avons découvert, accompli, rencontré, et comment nous allons l’intégrer dans notre vie. En Cancer, le Soleil fait rayonner les attachements nécessaires à notre incarnation, et nous invite à nous nourrir, à nous combler et engranger selon nos besoins. La Lune renvoie un reflet plus épuré depuis les territoires austères du Capricorne, indiquant là où nous devons apprendre, avec sagesse, à nous limiter, nous séparer, et à redoubler d’efforts pour assurer le long terme... Ainsi nous nous voyons évoluer dans l’éternel cycle du vide et de la plénitude, qui se manifeste de façon très contrastée en ce moment. C’est certes peu rassurant. De sorte que l’inquiétude et la peur risquent de s’intensifier, déclenchant des vagues d’émotions fortes ou des besoins drastiques de contrôler, notamment dimanche au saut du lit, quand la Lune entrera en contact exact avec Pluton (8h05), face au Soleil et à Mars... L’enjeu sera de rester dans notre centre avec lucidité et en contact avec nos émotions, c’est-à-dire sans les réprimer, ni les laisser exploser (Mars en Cancer). Le Soleil est pile en face de Pluton à 12h35 : Nous sommes au mi-point du cycle Soleil-Pluton démarré le 6 janvier dernier (au même degré que cette lunaison), et donc au point culminant du processus de transformation personnelle et de renouvellement entamé alors. Les idées semences plantées début janvier arrivent à maturation... Qu’est ce qui a changé dans votre façon d’être ? Qu’avez-vous renouvelé depuis lors ? La Lune en Capricorne évoque des capacités d’endurance, de responsabilisation et de réalisme pour soutenir nos aspirations (Soleil Cancer), et, dans notre désir de changer certaines circonstances très concrètes de notre quotidien (Lune conjointe à Pluton), nous trouvons l’énergie de nous concentrer sur les préparatifs et de dérouler notre plan. Le tout est de ne pas perdre cette énergie dans des conflits inutiles. Mars en Cancer peut être mis à profit dans l’organisation logistique, l’intendance, ou encore canalisé dans des actions de soutien ou de protection. Mais si conflits il y a, ils seront dus à nos attachements à l’image sociale, aux signes de reconnaissance, aux questions de place, ou aux objets que nous avons accumulés comme témoins de notre statut. Jupiter est en effet au carré de la Lunaison. Vu son côté parfois excessif, glouton et envahissant, ce pourrait être la porte ouverte aux débordements et aux luttes de territoire. Bien vécu, c’est la chance ou la grâce qui nous permet de manifester ce que nous voulons ardemment...

Méditations de Pleine Lune ▪ La Lune en Capricorne, c’est le recul indispensable par rapport à nos besoins et nos émotions, pour permettre la maîtrise, et non le contrôle ou la répression de ces émotions. Maîtriser n’est pas nier. Comment assurons-nous notre confort vital et notre sécurité affective et émotionnelle ? Y a-t-il du trop, du pas assez ? Sommes-nous dans la pression de la satisfaction immédiate ou la systématique temporisation ? ▪ Le Soleil Cancer conjoint Mars nous invite à sentir notre courage : le courage d’assumer la vérité de nos émotions, de les écouter et de les contenir, sans craindre la puissance de l’intimité. Un cœur courageux, qui lâche l’insensibilité du jugement ou le refuge de l’immobilité (ombre du Capricorne) pour l’accueil de soi et de notre mouvance.


#lunalouve #astrologie #lunaison

YUSKA OYATE

Majamet - St Peyronis

82160 LACAPELLE LIVRON

Association Loi 1901

n° W262001580

Préfecture du Tarn & Garonne

© lunalouve - yuska oyate 2009